Mon histoire, mon intention

Bonjour les amis.  Je m’appelle Philippe COELHO. Je suis  sporthérapeute c’est à dire un professionnel du développement personnel, de la santé et des danses Latine : Salsa, Bachata, Meregue, Kuduro, Madison .

D’avoir appris la Salsa et la Bachata, cela a changé ma vie, cela m’a permis de prendre confiance en moi, de m’épanouir, de m’ouvrir aux autres, d’améliorer mon physique et mon mental.

Aujourd’hui j’aide les personnes qui manquent de confiance en eux, qui souhaitent acquérir le rythme et passer à l’action en profitant de mes propres expériences de danseur passionné pour apprendre les danses Latine.

J’accompagne par email, skype et en présentiel, afin de te permettre d’être bien dans ton corps et dans ta tête.

 

J’ai constaté que de nombreuse personnes ne mène pas à terme leur projet en particulier leur résolutions de nouvelle année : Celles en lien indirect avec la santé et ou les danses, comme : apprendre à danser la Salsa, Bachata, Merengue… Perte du poids, mieux manger, faire du sport, la confiance en soi etc. Effectivement nous nous trouvons des excuses : manque de temps, d’argent, de motivation etc et c’est ok.

 

Moi, je trouve cela vraiment dommage que ces projets n’aboutissent pas, c’est pourquoi, j’ai créé un programme avec un accompagnement global, qui inclut : corps, mental, esprit en m’appuyant sur les dernières recherches scientifiques et surtout un coaching total : personnalisé (par email) individualisé (par skype) et en présentiel (avec nos weekend Ardèchois)

 

Mon parcours :

C’est d’abord à Paris (au Monté Christo avec Roberto, au Wag, à la Pachanga, au Moving de Thiais…) puis à Rouen, que j’ai eu mes premières expériences en Salsa puis Bachata (au Che Guevara, l’Anatole). J’ai assez vite pris conscience de la nécessité de l’immersion et de mise en pratique répétées des apprentissages pour progresser rapidement (mémorisation musculaire.)

Mes formations : De coach sportif, de coach en développement personnel et ma participation à de nombreux stage de Salsa Cubaine et de Bachata Dominicaine à Rouen, Paris etc. Me permettent de transmettre ma passion en utilisant les nouvelles pédagogies participatives.

 

En parallèle je participais à des séminaires en développement personnel et de quête de vision avec Gordon Robertson (Fondateur de Ho’Rites, école québécoise de rites de passage) ainsi j’ai eu une prise de conscience importante.

 

Je devais écouter ma voie intérieure qui me disait de m’orienter vers ce qui me met le plus en joie : la danse et l’accompagnement en développement personnel.

 

 

 

 

C’est un merveilleux endroit d’amour…

La danse pour moi c’est un merveilleux, endroit d’amour, de paix, de liberté, d’ouverture et de guérison que nous pouvons partager ensemble sur ce chemin. Et grâce aux personnes que j’accompagne, je continue d’évoluer. Nous sommes reliés les uns aux autres par une force qui est plus grande que tout.

 

Mon animal totem est l’ours. Ainsi suite à mon travail en développement personnel, je fus surnommé « Balou », en référence à l’ours du livre de la jungle. Pourquoi ? Sans doute parce que j’ai intégré dans ma vie sa devise « qu’on a tout pour être heureux».

 

Nous avons cette force en nous. Nos ressources sont déjà là, à l’intérieur et nous devons réapprendre à nous y connecter  et arrêter d’attendre que les solutions à nos problèmes viennent de l’extérieur.

 

Parmi mes mentors : l’écrivain Paulo COELHO.

J’ai le même nom de famille, mais sans lien de parenté. Il écrit dans l’alchimiste :

« Quand nous avons de grands trésors sous les yeux, nous ne nous en apercevons jamais. Et sais-tu pourquoi ? Parce que les hommes ne croient pas aux trésors. »

 

Croire en soi c’est s’ouvrir à son trésor intérieur.

En ouvrant mon cœur je transforme petit à petit ma pratique de coach et y intègre une dimension transpersonnelle. Cette conscience, cette co-évolution ouvre des possibles permettant d’être responsable de nous-même.

Retrouver notre puissance

Notre éducation a parfois tendance à nous déresponsabilisé. Dans l’enfance on fait à notre place. Une fois adulte, nous continuons parfois d’attendre que l’on nous prenne en charge.

Or la meilleure personne qui puisse nous prendre en charge et décider pour notre vie, c’est nous !

 

Comprendre qu’en sortant de notre zone de confort et en alignant nos énergies, nous mourons un peu à nous-même.

C’est notre Ego qui résiste. Il a peur. D’où l’importance des mentors pour nous accompagner à dépasser ces peurs.

Etre un homme comme vous tout simplement avec toute sa puissance 

Lorsque j’exerçais comme éducateur sportif, cela ne me satisfaisait pas : en particulier la séparation entre le corps et l’esprit me semblait en contradiction complète avec la réalité.

 

Alors que notre corps est un guide merveilleux dont nous sommes souvent déconnectés et qui nous envoie des messages que nous refusons d’entendre. Ce constat de l’époque m’a amené à une remise en question.

 

Comment intégrer tout ce que j’avais appris et qui j’étais devenu dans mon métier de coach sportif  et d’enseignant en danse Latine ?

 

Cela m’a conduit à suivre pendant 10 ans différentes formations en : danse Latine, en éducation et motricité, en sciences de l’éducation, coaching en développement personnel, analyse transactionnelle, sophrologie, thérapie brève… pour finalement mettre au point  mon approche globale de santé, mêlant  corps, mental, esprit.

 

En parallèle, je poursuis mon travail sur moi-même. Je découvre le travail avec les états de conscience modifiés à travers la respiration holotropique, les huttes de sudation, la quête de vision. Je lis des ouvrages sur l’importance de « l’état d’esprit », sur le « décodage biologique ».

 

Au-délà du corps physique, je comprends de l’intérieur qu’il existe le corps énergétique et d’autres corps plus subtils .

J’accompagne aujourd’hui essentiellement à partir de mon expérience et remise en question personnelle plus qu’à partir de techniques apprises. Je me laisse sentir.

 

Un grand merci à tous ceux qui m’ont accompagné:

Mes mentors, mes amis et ma famille de cœur dont Monique FRADOT et à tous les autres qui ont croisé mon chemin et qui le croisent encore aujourd’hui.

 

Aujourd’hui avec ma femme psychologue, nous avons créé un centre de développement personnel proche de la nature en Ardèche du sud THERAPFORME.

 

Nous accompagnons les personnes souhaitant mettre du sens dans leur vie :

Trouver le pourquoi et le pour qui. Prendre soin de sa santé. Retrouver sa nature profonde, ses rêves, son équilibre, harmonie, sérénité, vitalité, énergie, bonne humeur etc.

 

 

Au travers d’une approche globale : corps, mental, esprit…

 

Nous proposons des accompagnements personnalisés par Skype ou en présentiel des week-ends de ressourcement en immersion complète autour de différents thèmes  :

 

Week-end Salsa-Bachata à votre mariage, weekend Salsa-Bachata et Détox, weekend Salsa-Bachata et tourisme Ardéchois.

 

Nos week-ends  déclenchent des changements que nous accompagnons ensuite avec du coaching individuel.

 

Ma devise : Renouer avec notre puissance intérieure et se prendre en main, puisque le meilleur des coach c’est nous-mêmes.

 

Je vous témoigne que tout est possible, malgré nos croyances limitantes.

Ma vie a été riche d’enseignements. Je peux même dire que la danse et le sport m’ont sauvé la vie plusieurs reprises : d’abord à l’adolescence, au lieu de basculer dans la délinquance comme beaucoup de mes copains.

 

J’ai choisi de me battre au sens propre (sport de combat, danse) comme au  figuré en investissant l’école (devenir prof de sport).

 

C’était soit-disant trop tard : j ‘étais à 16 ans en 3° transition. Ma vie avait été toute tracée par les autres. J’étais nul dans les matières principales du fait d’une croyances acquise :

 

“l’école ne sert à rien, sauf le sport”. Me réveiller et changer de voie n’a pas été facile, alors qu’on m’avait destiné à une seule orientation scolaire possible : CAP mécanique.

 

Les leçons de la vie :

La discipline sportive m’a appris que tout est possible : tant que l’on est debout, le combat n’est pas terminé et on a encore toutes les chances de gagner.

 

Ne pas abandonner a été ma première grande leçon de la vie. Je pratiquais le sport intensivement à la MJC, qui était devenue ma seconde maison.

 

C’est là, pendant et après mon CAP en mécanique, que j’ai persévéré dans le sport et suis devenu animateur bénévole. Tout en travaillant, j’ai repris des études, d’abord par correspondance puis universitaires. Pour à 25 ans devenir éducateur sportif fédéral puis diplômé d’état deux années plus tard.

 

Puis je suis passé de coach sportif à éducateur spécialisé, puis coach en développement personnel. Pour revenir à mon rêve et mes premiers amours : prof de sport dans ma propre salle de fitness,  en animant mes propres cours.

 

Avec plus de 30 années d’expériences professionnelle,  j’ai ainsi pu appréhender un grand nombre de problématique lié à la santé. J’ai moi-même connu différents épisodes douloureux qui m’ont permis de grandir. J’ai vécu plusieurs années un amour passionnel pour ma femme de l’époque.

 

Je travaillais dur pour subvenir à notre famille et me réaliser. Cependant je portais trop lourd : charges familiales, salariales etc. Est arrivé un moment où mon corps a dit stop.

 

Ayant trop sollicité mon corps physique et mental durant des années, je me suis retrouvé en 2005 avec une hernie discale paralysante. Après une opération du dos et immobilisation, j’ai découvert le surpoids, puis un début d’arthrose à la hanche, une arthrite à l’épaule etc.

 

Grâce à la reprise du sport j’ai pu petit à petit régler tout cela. Mais je n’ai pas changé mon rythme de vie, ni mon alimentation, ni le stress lié à mes responsabilités de gérant bref à toutes mes charges mentales et physiques.

Ainsi 2 ans plus tard j’ai été confronté à la même hernie discale.  L’opération était à nouveau de mise.

Après avoir consulté différents médecins – leurs réponses ne me satisfaisant pas – j’ai refusé l’opération-je me suis tourné vers les médecines douces.

 

C’est souvent lorsque on est soi même confronté à des problématiques de santé, que l’on se rend compte de son importance.

 

Finalement, j’ai appris à me soigner naturellement, en trouvant des alternatives aux opérations que l’on me proposait a à peine à l’âge de 50 ans : pose d’une prothèse de hanche et ablation d’une hernie discale invalidante.

 

J’ai travaillé avec différents professionnels naturopathe, acupuncture, ostéopathe..J’ai continué mon parcours en développement personnel, fait une thérapie de couple.

 

J’ai découvert de nouveaux univers sur moi-même et le monde. Moi qui pensais tout savoir et comment faire, je me découvrais encore davantage.

A cette période, j’ai remis tout à plat autant dans ma vie, personnelle que professionnelle (stop à travailler  65h/sem pour 500 euros).

 

Je me suis soigné par la sophrologie, le jeûne intermittent, l’autohypnose, un changement radical d’alimentation et par l’amour (ayant rencontré une année plus tard la femme de ma vie).

 

Ainsi pour ceux qui confrontés à ce type de situations et souhaitent éviter certaines erreurs. Je leur propose de partager tout ce que j’ai appris et expérimenté au travers mes expériences personnelles.

 

Pouvoir partager et donner au plus grand nombre les moyens de se prendre en charge. Car nous avons ce potentiel en nous. « On a tout pour être heureux »

 

Apprendre à écouter son corps, son intuition, la petite voix de ses rêves.  Mon témoignage est un exemple de plus que tout est possible et que nos histoires de vie, aussi difficiles soient telles, peuvent être aussi un moteur de vie d’évolution positive.

 

J’ai découvert que ma force venait de mon histoire ne ne jamais lâcher, continuer d’agir pour son rêve. Même en étant un enfant de milieu défavorisé, se prendre en charge dès l’enfance et toujours y croire ; l’impossible n’existant pas.

 

Mon rêve à moi, que j’ai réalisé en partie : changer mon monde intérieur pour changer ma vie extérieure.

Passer d’une vie de stress qui me rendait malade, à vivre à mon rythme dans un village au soleil en contact avec la nature  et avec un vrai lien social.

En remettant du sens, le pour qui et le pourquoi dans ma vie.

 

Partager mes expériences, afin d’aider les personnes confrontées aux même problématiques à gagner du temps : la force de notre esprit, faire du lien entre le corps, le mental et l’esprit.

 

J’aime accompagner ceux qui sont noyés dans leur problématique, leur montrer qu’ils ne sont pas seul et leur donner les outils pour s’en sortir. Tout ce que nous croyons, nous pouvons l’obtenir :

Ne jamais cesser  de croire dans nos capacités mentales, dans les capacités de notre corps à se rétablir par lui-même.

 

J’ai fait le choix de privilégier d’abord des approches naturelles, sans dénigrer aucune approche. En mettant en avant d’abord son propre pouvoir, tout en collaborant avec des personnes compétentes proposant des approches complémentaires, pour trouver son propre chemin intérieur.

 

Marie-Laurence Hercenberg, ma compagne :

Psychologue, psychothérapeute, hypnothérapeute, diplômée de l’université de Paris 7 depuis 14 ans.

 

“Après des études à l’Institut d’Études Politiques de Paris et un premier métier en tant que consultante en communication en agence conseil pendant 19 ans, je me réoriente à l’approche de la quarantaine (le fameux questionnement du milieu de vie) vers le métier de psychologue.

 

On me demande souvent ce qui a justifié ce changement radical de profession. En réalité, je sais aujourd’hui que c’était ma véritable vocation, mais je n’étais pas prête lorsque j’étais jeune à l’exercer.

 

Je suis en effet convaincue que ce n’est pas dans les livres ni sur les bancs de la Fac que l’on apprend à exercer ce métier, même si cela procure un cadre pour penser.

 

J’exerce actuellement comme psychologue dans notre Centre en Ardèche et j’ai conservé une activité à Paris.

Je respecte le Code de Déontologie des Psychologues, me forme et suis en supervision et co-vision en permanence.

 

J’ai été confrontée à des problèmes de dysbiose intestinale sévère que j’ai pu soigner par des changements d’alimentation, les compléments alimentaires, la thérapie, le travail énergétique, (les émotions jouant aussi un rôle) etc…”

Nous avons aussi appris comment booster naturellement nos défenses immunitaires :

Par l’alimentation, la pratique d’activités physiques, un changement de cadre de vie, la méditation, le jeûne, l’hypnose etc.

 

Ce site ne prétend traiter aucune maladie et ne peut en aucun cas remplacer la visite chez votre médecin généraliste ou spécialiste ni se substituer à un quelconque traitement médical.

 

Ce site reflète mon parcours personnel et je ne prétend pas détenir la vérité. C’est ma vision actuelle qui va sans doute encore évoluer d’ici  6 mois ou 1 an, en fonction de mon évolution personnelle et de l’avancement des recherches scientifiques… ou pas.

Sportez- vous bien…

Philippe COELHO

48h pour savoir danser la Salsa, Bachata... et avoir le corps et la tête en fête.

Découvrez notre guide gratuit pour apprendre la Salsa-Bachata  : le speed dancing pour gagner du temps

Maîtrisez la rythmique et prenez confiance en vous grâce l'immersion continue pendant 2 jours.

2 jours pour une mémorisation musculaire solide entretenue ensuite par skype et vidéo

En savoir plus sur votre adresse e-mail, vous recevez régulièrement nos communications commerciales: articles, vidéos, newsletters par courrier électronique. Vos données restent 100% confidentielles conformément à notre politique de confidentialité  :  mentions légales /  Désabonnement possible à tout moment  en nous contactant  :  contact /.